Maintenant que vous êtes diplômé, que vous avez jeté votre dévolu sur un cabinet, il ne reste plus qu’à accueillir vos premiers patients/clients.

1. SEA ou Google Adwords

Si jamais vous avez un site internet alors je vous conseille d’investir dans de la publicité en ligne.

La force des pubs Google c’est qu’elle permet instantanément de faire venir des visiteurs de qualités sur votre site internet.

En effet, contrairement au SEO qui nécessite plusieurs semaines pour amener naturellement des internautes sur votre site, avec le SEA, il suffit de payer et la minute d’après votre annonce apparaître auprès d’une personne qualifiée.

Ce moyen de communication est si efficace qu’il assure la prospérité économique à Google.

En effet, les annonces payantes représentent plus de 75% des bénéfices de Google (soit plus de 35 milliards de dollar en 2018).

C’est normal, car plus c’est efficace et plus Google gagne de l’argent alors ils ont tout intérêt à offrir un outil puissant pour tous les thérapeutes qui cherchent à remplir leur agenda de rdv client.

Plusieurs termes existent pour désigner la publicité sur Google :

  • SEA
  • Google Ads
  • Référencement payant
  • Annonces payantes

Afin de créer une annonce payante à l’attention de vos futurs clients, il faut savoir paramétrer votre compte Google Ads. Cela demande un peu de temps.

Je le sais parfaitement bien car j’ai débuté en tant que formateur web avec des cours de SEA. C’est donc une centaine d’étudiants que j’ai accompagné depuis 2018 sur ces problématiques.

Vous pouvez faire appel à une agence web pour ce genre de problématique, ou bien tout simplement m’envoyer un message si ce service vous intéresse à : axel@fiatlux-agence.com.

2. Le SEO ou référencement naturel

J’en parle suffisamment sur le site Fiat Lux pour ne pas m’étendre plus que cela.

De plus, le SEO n’est pas forcément le moyen le plus efficace lorsque l’on débute comme thérapeute. Je dirai plutôt que c’est un indispensable en parallèle d’un autre moyen de communication.

En effet, cela peut prendre plusieurs semaines avant que vous puissiez récolter les fruits de votre travail.

Mais quand même, qu’est ce que le SEO pour thérapeute ?

Comment je l’explique en formation SEO, il s’agit par exemple de taper votre profession + votre ville, exemple :

Vous tapez sur Google : « Naturopathe Dunkerque » et vous tombez sur cette page :

Être en 1ère page de Google sur des thématiques aussi intimes que la thérapie, c’est s’assurer une visibilité qui permet une indépendance financière.

J’ai volontairement choisi cette requête car elle fait partie du challenge que je me suis fixé l’année dernière, à savoir :

Positionner une dizaine de nouveaux sites internet grâce au SEO

Ce que tape l’internaute sur un navigateur de recherche comme Google

Définition de « requête »

Si vous souhaitez encore plus d’information sur la puissance du SEO, je vous invite à lire cette page :

https://cours.fiatlux-agence.com/

3. Google My Business

Décidemment encore un outil Google dans cette liste !

Ce qui est génial avec Google My Business c’est que vous pouvez le mettre en place dès maintenant.

Vous avez surement déjà vu ce que c’est sans savoir le nommé, par exemple lorsque je tape sur Google « hypnose Lille », la page de résultats Google affiche une partie de Google Maps avec des propositions de sites internet :

Ce qui est très puissant étant donné que c’est la première chose que l’on voit. Sachant cela, il faut également comprendre que l’être humain est paresseux et se contentera du premier venu, en l’occurrence du premier choix.

Ce qui peut être encore plus puissant c’est d’être présent à la fois sur Google My Business et sur le reste de la page Google.

Prenons l’exemple d’une cliente et de son site « promenade-chien-paris.com » comme elle s’adresse aux habitants du Val de Marne, si je tape « promenade chien Vincennes » voici sur quoi on tombe :

Comme vous pouvez le constater, le site de Karine est à la fois dans le Google My Business et très bien positionné au niveau SEO (on voit son site 3 fois sur cette page).

Allez-y dès maintenant, il vous suffit d’une adresse gmail et d’une adresse tout court.

4. Les annuaires

Voici une liste d’annuaires :

Un autre type d’annuaire, ce sont les annuaires pour trouver un emploi de thérapeute. Par exemple : pour trouver un emploi thérapeute vous pouvez regarder du côté de https://fr.jobsora.com/emplois-therapeute C’est un très bon moyen de pratiquer votre fonction de thérapeute sans les contraintes d’une profession libérale.

Le bon côté :

C’est instantané !

Les mauvais cotés des annuaires pour thérapeute :

Contrairement au SEO ou à Google My Business, les annuaires sont payants. Mais à l’instar du SEA cela permet d’être rapidement mis en ligne.

Malheureusement le fonctionnement du classement des annonces m’échappe, mais comme pour n’importe quel moyen de se faire connaître comme thérapeute quand on débute :

Rien n’est parfait.

Dans tous cas, la méthode choisie demandera du travail. Si le fonctionnement des annuaires pour thérapeutes vous intéresse, je vous invite à lire mon article sur le sujet :

Comment économiser 1600€ par an.

5. Les réseaux sociaux

Le bon côté des réseaux sociaux :

Quand les publications sont régulières et cohérentes alors la visibilité peut être considérable.

De plus, la visibilité de manière générale vous apportera toujours des opportunités insoupçonnables (conférence, invitation, partenariat…)

Le mauvais côté des réseaux sociaux :

Je dirai qu’il faut déjà être connu pour en tirer parti.

De prime abord, je considère les réseaux sociaux comme un moyen complémentaire pour se faire connaître plus qu’une finalité.

Néanmoins, je connais certains thérapeutes qui désormais utilisent les réseaux sociaux comme un moyen à part entière afin de développer leur patientèle/développer leur clientèle.

En effet les personnes auxquelles je pense sont déjà connues !

Exemple n°1

Par exemple, Margot Woszczalski, hypnothérapeute et spécialisée dans les constellations familiales travail énormément avec Facebook pour annoncer ses prochaines séances de groupe.

Mais elle était déjà réputée ! Elle était effectivement formatrice dans une école d’hypnose pendant des années.

Exemple n°2

Autre exemple, autre réseau social : Pank et sa chaine YouTube

J’ai découvert Pank grâce au bouche à oreille, après avoir été découvert sur YouTube. De la même manière, Pank est un praticien très réputé qui manie très bien les réseaux sociaux mais qui n’a pas forcément débuté avec YouTube et Facebook.

Il faut dire qu’il est particulièrement actif avec notamment plusieurs vidéos publiées par semaine et parfois plusieurs vidéos publiées par jour.

Il est également très actif sur Facebook.

Il est surement très intéressant de s’intéresser à LinkedIn mais, la problématique sera toujours la même avec les réseaux sociaux :

Il faut déjà être connu.

Maintenant rien ne vous empêche de commencer à créer du contenu en parallèle du SEO ou des annuaires. En effet, je connais des thérapeutes qui souhaitent changer de ville et qui aurait bien fait de publier du contenu afin de profiter de leur notoriété sur le web afin de faciliter leur déménagement.

6. Les séances découvertes

Voici un autre moyen pour vous faire connaître en tant que thérapeute à vos débuts : les séances gratuites ou moins chers.

Vous pouvez faire appel à votre premier cercle social : votre famille et vos amis proches pour leur demander de partager sur leur lieu de travail votre annonce de séances découvertes.

Les bons côtés des séances découvertes :

Ce qui intéressant avec cette méthode pour se faire connaître, c’est qu’elle vous permet de pratiquer très vite.

De cette manière vous engranger de l’expérience très précieuse, non seulement sur votre technique mais sur votre approche avec les gens.

Les mauvais côtés des séances découvertes :

Le bémol, c’est que les personnes ne sont pas totalement engagées. En effet, les personnes qui cherchent à « découvrir » une méthode thérapeutique ne vont pas complètement plonger dans votre démarche, mais elles vont aussi beaucoup observer.

De plus, la valeur que vous vous attribuez est faible car vous faites les séances pas chères voire gratuites. Ainsi l’engagement de votre patient ne sera pas total.

Dès lors, faites attention à votre posture ! Mettez un cadre à votre séance pour que tout le monde s’y retrouve.

7. Les cabinets partagés

Voilà un très bon moyen pour démarrer son activité !

Le bon coté des cabinets paramédicaux partagés :

Vous pouvez bénéficier de tout le travail de communication de vos nouveaux collègues.

Voici quelques sites sur lesquels vous pouvez faire vos recherches (ici pour la métropole lilloise et pour la France)

Mauvais côtés :

Si vous débutez alors vous avez tout intérêt à trouver un réseau professionnel avec un ancrage local très présent. Est-ce que leurs membres sont réputés dans la région ? Est-ce que leur page Google My Business ressort bien sur Google ? Sont-ils ouvert aux médecines alternatives ?

Voilà un minimum de réflexion à avoir lors de votre selection.

2ème point à prendre en compte, c’est la personnalisation de votre cabinet. Peut être que la politique intérieure ne vous permet pas de décorer comme vous le voudriez votre espace de travail. Cela peut être problématique si le lieu revêt une importance particulière dans votre approche thérapeutique.

Donc demandez avant, s’il est possible de repeindre les mur ou si vous pouvez apporter votre propre mobilier.

Enfin, le propre d’un cabinet paramédical partagé c’est de partager un lieu commun. Donc attention à la promiscuité.

8. Bonus : Plaque sur le cabinet

Même s’il est beaucoup question d’internet sur Fiat Lux agence, je n’omets pas les zones de chalandises plus traditionnelles comme par exemple : la rue.

En effet, mettre une plaque à l’entrée de votre cabinet, exposée en pleine rue c’est se donner l’occasion de se faire remarqué auprès très locale donc très adaptée à votre cible.

Veuillez à bien respecter les normes pour mettre votre plaque, je vous mets ici 2 liens intéressant :

https://tglcreation.com/content/48-normes-plaques

https://www.creativ-sign.com/toute-la-signaletique/legislation-pour-une-plaque-professionnelle/

Conclusion sur : comment débuter quand on est thérapeute

Voilà pour ces 8 pistes à développer si vous souhaitez vous faire connaître en tant que thérapeute. Si vous envisagez de suivre l’un de ces axes de communication alors sachez qu’il n’y a rien de mieux de se mettre à l’action dès maintenant pour obtenir des résultats. Donc commencez tout de suite. Oui, oui, là maintenant !

Enfin si vraiment vous n’êtes pas convaincu, je vous invite à renseigner votre email juste en dessous. Je vous tiendrai au courant des derniers post mais surtout j’envoie des cadeaux comme du contenu exclusif seulement par email (le dernier en date : une série de vidéo pour créer son site internet spécialement conçu pour les thérapeutes).

Bonne journée, bonne soirée 😊


    1 Response to "Comment se faire connaître en tant que thérapeute quand on débute ?"

    • Axel

      Si vous avez d’autres idées, partagez les ici 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.