Si vous ĂȘtes dĂ©butant en SEO, alors comprenez 3 choses simples :

  1. Trouver des mots clés
  2. OĂč mettre des mots clĂ©s
  3. Communiquer

Ca parait déjà plus simple ? Voyons tout ça plus en détail

1.    Trouver les bons mots clés !  

Faire une recherche sémantique stratégique sur laquelle se reposer pour positionner son site sur Google en premiÚre page

Exemple : Je suis une hypnothérapeute à Lille et je souhaiterai avoir des visiteurs sur mon site internet.

Quels sont les mots clĂ©s que tapent mes potentiels clients ?

« hypnose Lille Â» est surement la meilleure requĂȘte pour cela. Selon le site ubersuggest https://app.neilpatel.com/fr/ubersuggest/overview?lang=fr&locId=2250&keyword=hypnose+lille

« hypnose Lille Â» est tapĂ© 1000 fois par mois. (oui oui c’est possible de savoir ça ! đŸ˜Š ).

Quel intĂ©rĂȘt de savoir cela ?

Si il y a de l’intĂ©rĂȘt alors il y a une offre Ă  proposer.

C’est la loi du marché : lorsqu’il y a une demande, proposer une offre adaptĂ©e c’est l’assurance de faire des ventes.

En l’occurrence, la demande ici se caractĂ©rise par le nombre de fois oĂč la requĂȘte « hypnose Lille Â» est tapĂ©e.

  • « hypnothĂ©rapeute Ă  Lille Â» est tapĂ© 0 fois par mois (ou moins de 10 fois par mois).
  • « hypnothĂ©rapeute Lille Â» est tapĂ© 480 fois par mois.

L’orthographe de la requĂȘte est importante.

Il existe plusieurs moyens de connaĂźtre les bons mots clĂ©s, c’est ce que nous voyons en formation.

2.    Savoir oĂč mettre son mot clĂ© cible !

ConnaĂźtre les Ă©lĂ©ments d’un site internet pris en compte par Google pour amĂ©liorer son rĂ©fĂ©rencement

Si on veut ĂȘtre 1er sur Google lorsque les gens tapent « hypnose Lille », il va falloir que ce mot clĂ© (mĂȘme s’il y a 2 mots dans « hypnose Lille » on dit que c’est 1 seul mot clĂ©) soit prĂ©sent sur le site et pas n’importe oĂč !

DĂ©jĂ  il faut un minimum de redondance, c’est-Ă -dire qu’il soit prĂ©sente 2 Ă  3 fois selon les pages.

Certain endroit sur le site internet on plus d’impact SEO qu’ailleurs :

  • Plus c’est haut sur la page du site internet et mieux c’est
  • Plus c’est prĂ©sent sur des balises et mieux c’est (exemple : « hypnose Lille Â» dans un titre aura plus d’impact que dans le corps de texte)

Beaucoup d’autres critĂšres sont Ă  prendre en compte mais tant que le mot clĂ© est prĂ©sent dans les balise <title> ou <Hn> et dans le corps de texte, selon le mot clĂ© vous avez fait une grosse partie de ce point.

Par ailleurs, si vous souhaitez Ă©crire une page ou un article : visez minimum (mais vraiment minium 750 mots sachant que 1000 Ă  2000 mots c’est beaucoup mieux pour votre rĂ©fĂ©rencement, mais alors vraiment mieux)

3.    La communication ! Les liens entrants ou backlink

TrĂšs peu de page sont finalement lues et c’est normal : 94 % des articles de blog n’ont aucun lien externe (backlink)

Les 2 premiers points ne suffisent pas, c’est bien mais ce n’est pas fini !

C’est comme si vous aviez crĂ©Ă© une super invention qui pourrait aider plein de gens sauf que personne n’est au courant. A quoi bon ?

Pour apporter de la puissance au site et donc ĂȘtre plus visible sur les requĂȘtes visĂ©es :

Il faut que d‘autres sites parlent de vous !

C’est comme le monde hors ligne en fait :

Vous organisez une soirée, il vaut mieux avoir envoyé des invitations par sms quelques jours avant sinon personne ne viendra


Donc il faut que le lien de votre site internet soit prĂ©sent sur d’autres sites internet. IdĂ©alement il faut aussi que les sites qui redirigent vers vous soient en rapport avec ce que vous proposez :

Un forum de bon plans lillois oĂč des gens partagent votre site d’hypnose vaut mieux qu’un blog qui parlent de chat !

Plus vous avez des liens et mieux c’est, sauf qu’il faut toujours que ce soit des liens de qualitĂ©.

Un article dans la Voix du Nord aura plus de valeur que 5 liens venant de sites peu visités.

Et voilà c’est tout pour les grandes lignes !

Maintenant que c’est compris on va regarder plus en dĂ©tail le 1er point citĂ©s prĂ©cĂ©demment. C’est le point le plus stratĂ©gique car tout dĂ©coule de ça.

4.    (1bis) Le choix des mots clĂ©s en fonction de la concurrence

Il y a plusieurs critĂšres Ă  prendre en compte pour le choix de son mot clĂ©, on a vu le volume de recherche, parlons maintenant de la difficultĂ© d’un mot clĂ©.

La difficultĂ© d’un mot clĂ© est liĂ© Ă  la concurrence.

L’intĂ©rĂȘt pour la pĂ©tanque n’est pas le mĂȘme que pour le yoga.

  • « pĂ©tanque » : 9 900 requĂȘtes par mois en France
  • « yoga » : 74 000 requĂȘtes par mois en France

Qu’est ce que ça veut dire d’un point de vu SEO ?

On l’a vu : plus il y a de demandes et plus il y a d’offres car c’est l’assurance de gagner de l’argent.  Plus y a d’offres et plus il y de concurrence. Plus y a de concurrence et plus il est difficile de se positionner sur le mot clĂ© (yoga en l’occurrence).

Comment faire ?

Cela dĂ©pend du business model de l’entreprise et de plein d’autres paramĂštres mais on peut dire une chose :

Investir plus dans les 2 autres points : plus de redondance et plus de backlink.

Les notes de difficultés

Selon les logiciels, une note est attribuĂ©e Ă  chaque requĂȘte pour dĂ©finir sa difficultĂ©.

Prenons les note de difficulté de ubersuggest

  • « yoga » = 56 de difficultĂ©
  • « pĂ©tanque » = 35 de difficultĂ©
  • « hypnose » = 51
  • « hypnose Lille » = 31
  • « naturopathe » = 28
  • « hypnothĂ©rapeute Lille » = 25
  • « constellation familiale » = 22

On voit bien que les notes de difficulté faibles concernent les mots clés longs et précis.

Mais le moyen de se faire une idĂ©e de la difficultĂ© c’est de taper sur internet son mot clĂ© en navigation privĂ©e.

Si vous tombez sur des sites d’autoritĂ©s comme Elle, lefigaro alors ça va ĂȘtre trĂšs trĂšs chaud, vaudra mieux revoir sa stratĂ©gie.

Si vous tombez sur des sites amateurs ou peu spécialisés alors vous avez une carte à jouer.

L’importance du volume

Pourquoi est-ce si pertinent d’avoir du volume ?

Comme je le dis souvent :

Lorsqu’il y a du trafic il y a du fric

Axel

ConcrĂštement ?

Si un site internet propose un service ou un produit à la vente, s’il n’y a aucun visiteur alors il n’y aura aucune vente.

Logique.

Maintenant imaginons qu’il y ait 100 visiteurs par jours, selon la « qualitĂ© Â» du visiteur et la page de vente du site, on peut imaginer un taux de conversion de 1%. Ce qui fait 1 vente pour 100 visiteurs, soit 1 vente par jour donc 30 par mois.

Ca c’est dans le meilleur des mondes. Il y a plein d’autres critùres à prendre en compte.

Quand bien mĂȘme ce serait une vision lĂ©gĂšrement fantasmĂ©e du business en ligne, il y a quand mĂȘme un fond de vĂ©ritĂ© :

Si le taux de conversion est de 1%, comment faire pour gagner plus d’argent ?

Augmenter le trafic.

D’oĂč l’importance du volume

La qualité > à la quantité

Revenons Ă  notre exemple : « Hypnose Lille Â» et « hypnose Â»

  • On l’a vu « hypnose Lille Â» est tapĂ© 1000 fois par mois.
  • Et « hypnose Â» est tapĂ© 40 500 fois par mois.

Soit 40 fois plus !

De toute Ă©vidence, pour l’hypnothĂ©rapeute de Lille, il vaut mieux se positionner sur « hypnose » vu qu’il y a plus de volume. Mais en fait il vaut mieux se positionner sur « hypnose Lille Â», malgrĂ© un volume plus faible.

  • En effet, les gens qui tapent des requĂȘtes longues recherchent des informations prĂ©cises et sont peu nombreux.
  • Les gens qui tapent des requĂȘtes courtes recherchent des informations diverses et sont trĂšs nombreux.

Donc plus les gens tapent des requĂȘtes prĂ©cises et plus cela convertit, il faut le prendre en compte.


Leave a Reply

Your email address will not be published.